L’entretien du bois : une affaire de bricolage

L’entretien du bois : une affaire de bricolage

Qu’on se le dise, le bricolage est un art qui donne beaucoup de plaisir. Et d’ailleurs, ce n’est pas uniquement une affaire d’homme, car les femmes sont aussi nombreuses à s’y intéresser. Ce qui est bien avec cette pratique, c’est que vous pouvez donner une seconde vie à tous vos meubles et installations. Mais ne brûlons pas les étapes et commençons par la case où tout bricoleur a démarré : le bois. Le vernir, l’entretenir, du travail qui n’exige pas toujours l’intervention d’un professionnel. La preuve, ici.

lasure-bois

Vernir du bois au tampon

               Le vernissage au tampon est une bien vieille pratique, qui connait toujours autant de gloire actuellement. Bien qu’il nécessite beaucoup de temps et surtout beaucoup d’attention, le résultat en vaut vraiment la peine. En regardant quelques magazines de décoration, je suis tombée sur les étapes de ce travail. Il se divise en trois phases et nécessite au moins trois semaines d’attente.

               La première étape consiste à préparer la surface. Si le bois est déjà recouvert d’une ancienne finition, mettez-le à nu, pour commencer. Enlevez toute trace de vernis en vous appuyant sur l’aide précieuse d’un décapant chimique. Étalez ensuite le produit et attendez 15 à 20 minutes. Mon conseil est de ne surtout pas lésiner sur la quantité de produits, pour plus de résultats. Une fois le délai écoulé, raclez la matière à l’aide de spatule. Pour neutraliser le décapement, rincez le tout avec de l’eau ou de l’alcool à 95°.

               S’il s’agit d’une finition cirée, optez pour l’utilisation d’un décireur que vous rincerez à l’alcool.

               Si vous constatez la présence de petits défauts de surface, vous pouvez les colmater avec de la pâte à bois ou de la gomme-laque. Les taches récalcitrantes peuvent disparaitre après le passage d’un éclaircisseur. La préparation se termine par un ponçage, suivi d’un dépoussiérage.

               Pour l’étape suivante, vous devez boucher tous les pores présents sur le bois. Mais également polir sa surface à l’aide de poudre de ponce. C’est à ce moment que vous devez utiliser un tampon imbibé d’alcool. Pour sa fabrication, enfermez un morceau de laine dans un carré de toile de coton propre. En pliant la toile de coton en triangle, vous lui donnerez une forme de souris.

               Saupoudrez ensuite la ponce sur tout le bois. À l’aide du tampon, faites des cercles (de moins en moins grands) pour remplir les pores d’une manière uniforme. Une fois que tous les pores sont remplis, mettez quelques gouttes de vernis à votre tampon et refaites des cercles, jusqu’à ce que la toile soit sèche. Laissez votre meuble au repos, pendant au moins 10 jours.

               Le vernissage du bois se fait à la troisième étape. Pour ce faire, vous devez changer la toile de coton, et imbiber la laine avec du vernis. Une fois fait, vous pouvez fermer votre tampon et refaire des cercles, mais cette fois-ci sur toute la surface. Lorsque vous sentez que le tampon se dessèche, imbibez-la. Mais faites très attention, car il ne faut pas qu’elle soit totalement trempée.

               Si vous remarquez que le vernis est beaucoup trop épais, mettez de l’alcool sur la laine et malaxez-la bien avant de fermer le tampon. Décrivez ensuite des petits cercles, sans vous arrêtez.

               Si votre tampon s’accroche, mettez une goutte de vaseline sur la toile.

               Il faudra au moins quatre couches de vernis et au maximum cinq couche, à quatre intervalles. Lorsque vous aurez fini, laissez le meuble se reposer 15 jours.

chaise-bois

Les étapes cruciales de la finition

               L’entretien du bois doit se faire fréquemment. Pour mes meubles, j’utilise du vernis. Pour vous aider à mieux protéger vos bois, voici les étapes à suivre.

               La première étape de finition consiste à choisir le vernis à utiliser. Le vernis polyuréthanne permet de donner une patine douce à vos meubles et parquets. C’est d’ailleurs le produit le plus utilisé pour les travaux de finitions. Même s’il n’est pas trop utilisé par les bricoleurs, le vernis acrylique est plus écologique, n’a pas d’odeur et se dilue à l’eau.

               Une fois que vous avez choisi le vernis, vous pouvez passer à la deuxième étape : l’appliquer sur le bois. Pour commencer, dépoussiérez l’objet ou le parquet avec un chiffon humide. Plongez ensuite votre pinceau dans le vernis. L’application du vernis doit se faire dans le sens du bois. 12 heures après la première couche, renouvelez le vernissage. Pour une finition de qualité, soyez minutieux dans l’application du vernis.

Bien entretenir son bois d’extérieur

               Contrairement à vos meubles et parquets, le bois extérieur ne se traite que tous les 5 ans. J’ai une affection particulière pour cette opération, car j’aime passer du temps dehors et prendre soin de mes meubles de jardin.

               Pour commencer, vous devez d’abord préparer le bois à entretenir. Pour ce faire, vous devez le poncer avec un abrasif spécial Bois. Si vous avez envie de lasurer le bois, décapez-le avec un décapeur chimique. J’utilise aussi un nettoyeur haute pression, avant de le laisser sécher quelques heures.

               Vient ensuite la seconde étape, qui consiste à appliquer de la lasure. J’utilise une lasure microporeuse en phase aqueuse pour la santé et la longévité du bois. Regardez bien au dos de la boite lorsque vous en achèterez, car certains produits offrent une très longue tenue (5 à 10 ans).

               Pour finir, appliquez de la peinture chargée en pigment sur votre bois. Optez pour une couleur pas trop sombre. Cela évitera, les effets néfastes du soleil sur le bois : réchauffement et dégradation de la qualité. S’il le faut, vous pouvez passer une seconde couche de peinture sur votre bois. Les peintures spéciales Bois extérieures garantissent un entretien moins régulier. Pour ma part, je ne renouvelle cet entretien que tous les 5 ans.

1 Comment

  1. Eh oui, le bricolage est un excellent antidépresseur. D’ailleurs, j’adore m’occuper de mes meubles en bois, tout comme toi. Mais je pense que l’entretien des bois extérieurs prend vraiment plus de temps que l’entretien des meubles ou du parquet. Au total, vous passerez au moins une heure par m².

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>