Comment fonctionne le chauffe-eau ?

Comment fonctionne le chauffe-eau ?

Parmi les éléments procurant un agréable confort, il y a le chauffe-eau. Vous savez qu’une fois en marche, il chauffe de l’eau dont vous bénéficierez sous la douche ou en cuisine. Mais comment cela est possible ? Zoom sur le fonctionnement du chauffe-eau. Principe de la stratification L’eau froide arrive sous pression pour remplir systématiquement le ballon. Que le chauffe-eau soit vertical ou horizontal, l’arrivée d’eau se fait par le bas. La résistance électrique chauffe progressivement cette eau qui remonte et conserve sa chaleur grâce à un dispositif isolant. L’eau déjà chauffée ne se mélange jamais à l’eau froide qui reste à un niveau bas. C’est pour cela qu’on parle de “stratification”, un terme faisant référence aux deux couches d’eau (chaude et froide). Si l’eau chaude peut rester en hauteur, c’est parce que son chauffage lui a fait perdre de sa densité. La résistance pour le chauffe-eau C’est l’élément essentiel faisant fonctionner le chauffe-eau. La moindre défaillance peut engendrer un mauvais fonctionnement de l’ensemble du cumulus. C’est pour cela qu’il est primordial de vérifier et entretenir la résistance régulièrement. Son remplacement s’avère parfois indispensable mais ne réclame pas obligatoirement l’intervention d’un artisan plombier. La résistance pour chauffe-eau ou résistance blindée est plus accessible sur un plan financier mais présente l’inconvénient d’être en contact direct avec l’eau, ce qui l’expose directement aux agressions du calcaire. La résistance stéatite est dotée d’une meilleure performance. Son remplacement doit se faire dans le strict respect de la référence produit. A défaut, démontez votre résistance défectueuse et présentez-la au vendeur pour qu’il puisse vous proposer une pièce de rechange adéquate. Contrôle de la chauffe...
Astuces : comment bien choisir son carrelage ?

Astuces : comment bien choisir son carrelage ?

Le carrelage est un matériau qui est très apprécié par les consommateurs. Il trouve principalement sa place dans les cuisines, les salles de bains, ou encore les pièces qui disposent d’un point d’eau. Pour bien le choisir, il faut veiller à certaines caractéristiques : Nous vous expliquons tout ci-dessous. Choisir un carrelage en fonction de son utilité Il existe de nombreux types de carrelage et pour ben bien le choisir, vous devez préalablement définir l’utilité qu’il aura dans votre habitation. Par exemple, est ce que vous optez pour ce matériau dans un besoin d’étanchéité ? D’esthétisme ? Son côté résistant sur le long terme ? Sachez que les fabricants mettent à votre disposition plusieurs types de modèles avec des revêtements et des éraillements variés. La décoration carrelage : l’aspect esthétique est à prendre en compte Outre le côté fonctionnel, l’esthétique entre bien sûr en compte. Il est utile de trouver le type de carrelage et la couleur qui conviendra le plus à la décoration intérieure de votre maison ou de votre appartement. Par exemple, vous pouvez jouer sur les contrastes en choisissant un carrelage foncé sur un mur clair et inversement. Les tarifs pour une pose de carrelage par un professionnel La pose du carrelage est un savoir-faire à part entière. Si la plus part des consommateurs préfèrent le faire eux même, ils le regrettent vite quand certains morceaux commencent à se décoller avec le temps. Colle de mauvaise qualité, humidité, air trop sec, les facteurs qui altèrent la qualité du matériau sont nombreux. Vous pouvez demander l’avis d’un professionnel pour l’établissement d’un devis : le tarif varie en...
L’entretien du bois : une affaire de bricolage

L’entretien du bois : une affaire de bricolage

Qu’on se le dise, le bricolage est un art qui donne beaucoup de plaisir. Et d’ailleurs, ce n’est pas uniquement une affaire d’homme, car les femmes sont aussi nombreuses à s’y intéresser. Ce qui est bien avec cette pratique, c’est que vous pouvez donner une seconde vie à tous vos meubles et installations. Mais ne brûlons pas les étapes et commençons par la case où tout bricoleur a démarré : le bois. Le vernir, l’entretenir, du travail qui n’exige pas toujours l’intervention d’un professionnel. La preuve, ici. Vernir du bois au tampon                Le vernissage au tampon est une bien vieille pratique, qui connait toujours autant de gloire actuellement. Bien qu’il nécessite beaucoup de temps et surtout beaucoup d’attention, le résultat en vaut vraiment la peine. En regardant quelques magazines de décoration, je suis tombée sur les étapes de ce travail. Il se divise en trois phases et nécessite au moins trois semaines d’attente.                La première étape consiste à préparer la surface. Si le bois est déjà recouvert d’une ancienne finition, mettez-le à nu, pour commencer. Enlevez toute trace de vernis en vous appuyant sur l’aide précieuse d’un décapant chimique. Étalez ensuite le produit et attendez 15 à 20 minutes. Mon conseil est de ne surtout pas lésiner sur la quantité de produits, pour plus de résultats. Une fois le délai écoulé, raclez la matière à l’aide de spatule. Pour neutraliser le décapement, rincez le tout avec de l’eau ou de l’alcool à 95°.                S’il s’agit d’une finition cirée, optez pour l’utilisation d’un décireur que vous rincerez à l’alcool.                Si vous constatez la présence de petits défauts...
Comprendre le mécanisme de la serrure

Comprendre le mécanisme de la serrure

La serrure est un élément central de la sécurité de votre domicile. Elle protège vos portes ainsi que tous les endroits que vous voulez garder secret. Elle est composée de plusieurs pièces, et le vocabulaire qui y est associé peut parfois paraitre un peu obscur pour ceux qui n’ont pas fait d’études de serrurerie. Comprendre son mécanisme vous permettra sûrement d’éviter quelques ennuis, à commencer par celui de devoir procéder à une ouverture de porte Beaulieu par un serrurier.   Voici un petit guide pour vous y retrouver. Les lieux ou objets où l’on peut rencontrer une serrure Commençons par un peu de culture. La serrure est un objet du quotidien. Vous en rencontrez plusieurs tous les jours, sans forcément faire attention à elles. Ce sont des objets très anciens, puisque les hommes, dès lors qu’ils vivent en société, ressentent le besoin de systèmes pour protéger leurs biens : les plus vieilles serrures du monde ont été trouvées en Afrique, et datent de la préhistoire ! La serrure se développera ensuite à l’âge de fer, grâce à l’émergence du travail des métaux. On trouve des serrures sur les portes, bien entendu, mais aussi sur les fenêtres, lorsque celles-ci ont besoin d’avoir une fermeture sécurisée. Les serrures se rencontrent aussi sur de nombreux types de coffres, qu’ils soient forts ou non, et quelque soit leur taille. Enfin, des serrures sont installées sur de nombreux véhicules pour assurer leur sécurité et prévenir les vols. Le cylindre : le réceptacle de la serrure Aussi appelé canon de serrure, c’est la partie centrale de la serrure, où vous introduisez votre clé pour ouvrir...
3 choses à savoir sur la lasure

3 choses à savoir sur la lasure

Ce n’est pas beau d’avoir un bois rongé par les moisissures et les mites. Surtout qu’en extérieur, leur exposition est plus forte. La lasure, vous connaissez ? Moi je l’ai utilisé une fois et je ne peux plus m’en passer. J’ai apprécié le résultat et je me suis dit que ça pourrait intéresser du monde de trouver une solution pour protéger efficacement le bois. Je vous explique. C’est quoi au juste la lasure ? On trouve la lasure partout dans le commerce maintenant. C’est un produit qu’on applique sur le bois en général (sol, meuble, lambris) pour les protéger. Je vous assure, ce n’est pas un pesticide, c’est incolore et sans odeur (ouf). Heureusement pour nos pauvres narines ! Elle préserve les matériaux contre l’humidité. C’est l’idéal pour protéger les mobiliers de jardins de la pluie. C’est quoi la différence avec le vernis ? La lasure est un produit de traitement, elle s’imprègne bien au cœur du bois tout en le protégeant. Elle résiste aux attaques extérieures, ce qui n’est pas du luxe. Le vernis, par contre, ne fait que protéger le bois, il ne le traite pas. Il couvre le bois d’un film, mais une fois que la pluie s’amène et que la lumière du soleil affaiblit le vernis, vous pouvez y dire adieu. Donc moi bien sûr, j’ai préféré choisir la lasure au vernis. D’ailleurs, je trouve que c’est plus pratique de mettre de la lasure sur les meubles, le bois garde son aspect naturel en étant toutefois protégé des intempéries et des bestioles. Elle protège de quoi justement ? La lasure protège des parasites bien évidemment, de la lumière du soleil...
Tout savoir sur la pose d’un chauffe-eau

Tout savoir sur la pose d’un chauffe-eau

Vous voulez poser votre chauffe-eau vous-même ? Pas de panique, cela peut totalement se faire et c’est bien plus fastoche qu’on ne pourrait le penser. Il faut seulement respecter les différentes étapes qu’il faut suivre pour une pose dans les règles. Ainsi, aujourd’hui, je vous propose donc le sujet dans ces quelques lignes. Ce qu’il faut savoir pour la pose d’un chauffe-eau ! Comprendre le mécanisme et les outils indispensables                Pour assurer la pose d’un chauffe-eau, je vous propose donc de connaître avant tout le mécanisme de ce genre de matériel. Il fonctionne bien plus simplement qu’on ne pourrait le penser. Ainsi, le chauffe-eau est doté d’un ballon, c’est le réservoir et d’un corps de chauffe qui se compose de résistance électrique et d’un thermostat.                On peut trouver deux types de résistances dans un chauffe-eau : les thermoplongeurs, ils sont directement en contact avec l’eau. Les stéatites quant à eux sont protégées par un fourreau émaillé et ne sont donc pas en contact de l’eau. C’est le modèle que je conseillerais.                Pour ce qui est des outils nécessaires pour la pose d’un chauffe-eau, vous aurez besoin d’une perceuse, d’un tournevis, de clés, de joints, d’une pince, d’un réducteur de pression et d’un groupe de sécurité avec siphon. Vous pourrez trouver tout ça dans un magasin spécialisé. Pose et principe                Le principe de fonctionnement d’un chauffe-eau est tout aussi simple. L’eau chaude qui est utilisée se remplace de suite par l’eau froide, ce qui fait que l’eau chaude reste généralement à bonne température jusqu’à ce que la réserve s’épuise. Je conseille donc de poser une horloge sur le compteur...